conciliation


conciliation

conciliation [ kɔ̃siljasjɔ̃ ] n. f.
XIVe; lat. conciliatio
1Action de concilier (des personnes, des opinions, des intérêts); son résultat. accommodement, accord, arbitrage, arrangement, concorde, entente, médiation, rapprochement, réconciliation, transaction. Moyen de conciliation. Faire preuve d'un esprit de conciliation ( conciliant) .
2Dr. Accord de deux personnes en litige, réalisé par un juge. Procédure, tentative de conciliation. Citation en conciliation. Procès-verbal, ordonnance de non-conciliation.
Règlement amiable d'un conflit collectif du travail. Comité de conciliation. arbitrage.
⊗ CONTR. Désaccord, opposition, rupture, séparation.

conciliation nom féminin (latin conciliatio, -onis) Action qui vise à rétablir la bonne entente entre des personnes dont les opinions ou les intérêts s'opposent : Rechercher la conciliation entre les parties opposées. Littéraire. Action de rendre les choses compatibles : La conciliation de témoignages contradictoires. Procédé de règlement amiable des conflits collectifs du travail, fixé préalablement par convention collective ou par accord entre les parties. (En l'absence de convention ou d'accord, la loi prévoit la possibilité pour les parties de recourir à une commission nationale ou régionale de conciliation.) Mode de règlement pacifique des différends entre États. Intervention d'un juge pour tenter de rapprocher les parties à un procès et pour les mettre d'accord. ● conciliation (expressions) nom féminin (latin conciliatio, -onis) Bureau de conciliation, phase obligatoire dans l'instance prud'homale qui précède la procédure devant le bureau de jugement et au cours de laquelle les conseillers (un employeur, un salarié) tentent de régler le conflit entre les parties. Tentative de conciliation, phase obligatoire de la procédure devant le conseil de prud'hommes, les tribunaux paritaires des baux ruraux et en matière de divorce. ● conciliation (synonymes) nom féminin (latin conciliatio, -onis) Action qui vise à rétablir la bonne entente entre des...
Synonymes :
- médiation
Littéraire. Action de rendre les choses compatibles
Synonymes :
Intervention d'un juge pour tenter de rapprocher les parties à...
Synonymes :

conciliation
n. f.
d1./d Action de concilier; son résultat.
d2./d DR Accord par lequel deux personnes en litige mettent fin à celui-ci; phase de la procédure tendant à aboutir à cet accord.
d3./d Règlement amiable des conflits collectifs du travail. Syn. arbitrage.

⇒CONCILIATION, subst. fém.
A.— Action visant à rapprocher des personnes en désaccord d'opinions ou d'intérêts. Esprit de conciliation; travailler à la conciliation des esprits (Ac. 1835-1932); il eut recours aux voies de conciliation (Ac. 1835-1932). Discours empreint de bienveillance, d'indulgence et de conciliation (BILLY, Introïbo, 1939, p. 114). Politique (...) toute de conciliation, d'accommodements (...) bien faite pour leur plaire (GIDE, Les Caves du Vatican, 1914, p. 803) :
1. Richard écoutait, moins attentif aux mots qu'à l'accent. Tout, dans l'attitude et dans les réponses de Cécile, marquait non seulement la fatigue, mais encore une volonté de conciliation, de fléchissement, de concorde.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 245.
SYNT. Désir, essai, moyen, projet, tentatives, voies de conciliation. Paroles de paix et de conciliation. Prêcher la conciliation. PARAD. Accommodement, accord, arrangement, entente, paix, transaction.
DR. ,,Instance qui précède un procès et au cours de laquelle il est tenté un arrangement entre les adversaires`` (CIDA 1973). Appeler, assigner, citer en conciliation.
Spécialement
1. Tentative de conciliation. Première étape de la procédure en divorce et qui a lieu dans le cabinet du président du tribunal de grande instance. Synon. préliminaire de conciliation :
2. « Il dit que vous allez tous deux, ce mois, chez le tribunal du juge », continua-t-il, « pour la conciliation; et qu'après seulement commencera la véritable machination de divorce. »
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Le Pénitencier, 1922, p. 784.
2. ,,Moyen de règlement des conflits collectifs du travail qui a pour but — avec ou non l'aide d'un tiers — de rapprocher les points de vue des parties en conflit`` (LAUZEL-MUSS. 1970; cf. aussi arbitrage, ex. 6) :
3. Les ouvriers se rendent facilement compte que le travail de conciliation ou d'arbitrage ne repose sur aucune base économico-juridique et leur tactique a été conduite — instinctivement peut-être — en conséquence.
SOREL, Réflexions sur la violence, 1908, p. 87.
B.— P. anal. Action de rapprocher des textes, des idées, des méthodes qui paraissent en opposition pour les faire concorder. Conciliation des passages d'un auteur, des lois entre elles (Ac. 1835-1932); conciliation des intérêts, entre les exigences :
4. On concevra, semble-t-il, qu'une conciliation est possible entre ces deux doctrines opposées, si l'on étudie d'un peu près la nature de l'esprit scientifique et celle de l'esprit poétique. Les théories que nous venons de résumer sacrifient tour à tour l'un à l'autre.
P. BOURGET, Nouv. Essais de psychol. contemp., 1885, p. 101.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin XIVe s. « action de concilier (des personnes); résultat de cette action » (J. LE FÈVRE, Respit de la mort, éd. G. Hasenohr-Esnos, 1718); 2. 1680 « action de faire concorder (des choses) » (RICH.); 3. 1790 dr. (J.-B. DUVERGIER, Collection complète des lois, décrets, Paris, 1834, t. 1, p. 326a, titre X, art. 1). Empr. au lat. class. conciliatio, -onis « union; bienveillance, action de se concilier la faveur ». Fréq. abs. littér. :293. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 229, b) 420; XXe s. : a) 480, b) 536. Bbg. GOHIN 1903, p. 294.

conciliation [kɔ̃siljɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIVe; lat. conciliatio, du supin de conciliare. → Concilier.
1 Action de concilier (des personnes divisées d'opinion, d'intérêt); résultat de cette action, bonne entente après une division. Accommodement, accord, agrément, arbitrage, arrangement, concorde, entente, médiation, rapprochement, réconciliation, transaction. || Travailler à la conciliation des esprits. Harmonie. || La conciliation entre deux personnes brouillées. || Une conciliation difficile.Absolt. || Moyen de conciliation. || Essai de conciliation entre deux partis. || Agir dans un but de conciliation.
1 La Curie, composée en énorme majorité de prélats italiens et espagnols, n'était guère portée à la conciliation, braquée d'avance contre des ouvertures qui pouvaient être un piège et aboutir à la plus avilissante des avanies.
Louis Madelin, Hist. du Consulat, VIII, p. 110.
Atténuation des différends entre une personne et d'autres. || Faire preuve d'un réel esprit de conciliation. Conciliant.
2 (1790). Dr. Accord de deux personnes en litige, réalisé par un juge. || Procédure de conciliation. || Tentative ou préliminaire de conciliation : formalité imposée aux parties qui doivent se présenter devant un magistrat pour essayer de se concilier avant de commencer un procès. Concilier (cit. 1). || La tentative de conciliation a lieu soit devant le juge de paix (petite conciliation), soit sur citation d'huissier (grande conciliation). || Procès-verbal, ordonnance de non-conciliation.Appeler, assigner, citer qqn en conciliation.Anciennt (jusqu'en 1975). En matière de divorce :
2 Au jour indiqué, le juge entend les parties en personne; si l'une d'elles se trouve dans l'impossibilité de se rendre auprès du juge, ce magistrat détermine le lieu où sera tentée la conciliation, ou donne commission pour entendre le défenseur; en cas de non-conciliation ou de défaut, il rend une ordonnance qui constate la non-conciliation ou le défaut, et autorise le demandeur à assigner devant le tribunal.
Code civil, ancien art. 238 (Procédure du divorce.)
REM. L'actuel article 238 du Code civil (loi du 11 juil. 1975) concerne la rupture de vie commune par altération des facultés mentales d'un conjoint.
En matière de conflits collectifs du travail. Règlement amiable du conflit. Arbitrage (cit. 4).Comité de conciliation, composé de délégués patronaux et ouvriers réunis sous la présidence du juge de paix pour éviter un conflit collectif du travail.
3 (1680). Action de faire concorder deux textes, deux opinions différentes, deux méthodes. Concordance. || La conciliation des lois. || La conciliation d'intérêts opposés.
3 Et pas plus que le chrétien ne doit chercher à obtenir conciliation de deux vérités contradictoires, telles que prescience de Dieu et libre arbitre individuel (…)
Gide, Journal, janv. 1925.
CONTR. Désaccord, dispute, divergence, division, divorce, inconciliation, opposition, rupture, séparation.
COMP. Réconciliation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conciliation — con·cil·i·a·tion /kən ˌsi lē ā shən/ n: the settlement of a dispute by mutual and friendly agreement with a view to avoiding litigation con·cil·i·a·tor /kən si lē ˌā tər/ n Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • conciliation — con‧cil‧i‧a‧tion [kənˌsɪliˈeɪʆn] noun [uncountable] HUMAN RESOURCES the process of getting an employer and employees who are involved in an argument to meet and discuss their differences, in the hope of ending the argument: • Procedures for… …   Financial and business terms

  • conciliation — CONCILIATION. s. f. Action de concilier, réunion de personnes qui étoient divisées. Travailler à la conciliation des esprits. Il a un esprit deconciliation. [b]f♛/b] Il se dit aussi De la concordance des passages et des Lois qui paroissent… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conciliation — Conciliation. s. f. v. Accord. Conciliation des esprits. conciliation des passages, des loix &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Conciliation — Con*cil i*a tion, n. [L. conciliatio.] The act or process of conciliating; the state of being conciliated. [1913 Webster] The house has gone further; it has declared conciliation admissible previous to any submission on the part of America. Burke …   The Collaborative International Dictionary of English

  • conciliation — 1540s, from M.Fr. conciliation, from L. conciliationem (nom. conciliatio) a connection, union, bond, figuratively a making friendly, gaining over, noun of action from conciliare (see CONCILIATE (Cf. conciliate)) …   Etymology dictionary

  • Conciliation — (v. lat.), Versöhnung; davon Conciliatorisch, aussöhnend, einigend, u. Conciliiren, vereinen, aussöhnen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Conciliation — Conciliation, lat., Versöhnung; conciliatorisch, versöhnend; conciliiren, versöhnen, vereinigen …   Herders Conversations-Lexikon

  • conciliation — CONCILIATION: Les prêcher toujours, même quand les contraires sont absolus …   Dictionnaire des idées reçues

  • conciliation — et union, Conciliatio, Conciliatura …   Thresor de la langue françoyse